Tottenham v Real Madrid, 3-1 : Le Real trop juste pour gagner

  • By Soledad

Après être tombé face à Girone en Liga ce week-end, le Real Madrid s’écroule en Ligue des Champions face à Tottenham 3 buts à 1. Zinédine Zidane et ses hommes sont  en plein brouillard.

Le Real Madrid peine à reprendre les devants. C’est un collectif moribond qui tente de retrouver son mental de champion. C’est pourtant crampons enfoncés sur la pédale d’accélérateur que Los Blancos ont débuté leur rencontre face aux Spurs. Avec les retours d’Harry Kane et de Dele Alli les Londoniens n’ont pas tardé à se montrer dangereux. Comme un véritable aimant, Kane monopolise les ballons et dès la 11e minute alerte la défense madrilène et se procure la première grosse occasion de la rencontre. Les supporters anglais peuvent être confiants.

Si Winks (20e) vient à nouveau avertir Casilla, collectivement, le Real Madrid n’arrive à rien ou presque et ne fait que contenir son adversaire, en vain. Dele Alli finit par ouvrir le score (27e). Trippier centre de volée vers les six mètres, le milieu se jette et pousse le ballon au fond des filets de Casilla. Casemiro tente dans la foulée (29e) de sonner la révolte madrilène d’une frappe enroulée parfaitement captée par Hugo Lloris. Benzema tente à son tour de trouver la faille des filets du gardien français avant la mi-temps. Mais voilà : cette saison, les joueurs de Zidane sont limités et semblent avoir laissé au vestiaire leur talent, déséquilibrés.

Le Real à la pause est méconnaissable. Avec un milieu de terrain inexistant et une défense fébrile, rien de bon ne se profilait pour la seconde période. Véritable bête noire des Madrilènes, Dele Alli seul dans l’axe percute vers la droite et feinte la frappe devant Casemiro avant de surprendre Casilla sur un tir contré par Ramos, 2-0 (56e). Rien ne va plus, Eriksen porte un coup fatal aux Merenges d’un tir croisé à ras de terre après une passe décisive de Kane, 3-0 (65e).

Malgré de la bonne volonté offensive récompensée par un but de Cristiano Ronaldo (80e), Madrid laisse filer Tottenham vers les 8e de finales de Ligue des Champions et montre de sérieuses lacunes. L’heure est à la remise en question pour Zidane.

Sur Foot Espagnol