Liga : Un Levante historique !

  • By Jonathan

Jour de fête à Valence ! Le 29/04/2017 restera une date de plus qui marquera l’histoire de Levante, qui retrouve la première division, après une année d’absence. Les Granotes se sont imposés 1-0 contre Oviedo grâce à un but de Postiga (56e) et confirment leur montée dans l’élite, six journées avant la fin du championnat, avec 77 points.

La Quinta. C’est la cinquième montée de Levante en première division après l’avoir quitté la saison 2015/2016, terminant lanterne rouge de la Liga derrière Getafe et le Rayo Vallecano. Après avoir passé six saisons consécutives entre 2010 et 2016 dans l’élite, Levante a vécu un calvaire la saison passée en se classant à la 20ème position. L’arrivée de Juan Ramon Lopez Muñiz, en juin 2016, y est pour beaucoup quant au triomphe des Granotes cette saison et notamment avec la nouvelle direction sportive dirigée par Vicente Blanco.

Avec 23 matchs remportés, huit matchs nuls et cinq défaites concédées, Levante réalise l’une de ses meilleures saisons et pourrait atteindre le record en terme de points de l’histoire de la Segunda division. Le club a du faire face après sa descente, à de nombreux départs, dont notamment ceux de Medjani, Zouhair Feddal, Rossi (rp), ou encore celui de Deyverson. De l’autre côté, plusieurs renforts sont arrivés pour aider le club à retrouver la première division. L’équipe valencienne n’a disposé que peu de temps pour être remodelée et acquérir les automatismes nécessaires pour concourir avec les autres équipes de Segunda. La bonne gestion du technicien espagnol a été saluée par toute la presse du pays, et notamment par les supporters qui ont su retrouver le sourire et la joie dans les tribunes de la Ciutat de Valencia devant les 25 000 spectateurs.

Pour célébrer cette montée, des festivités auront lieu dans les rues de Valence toute la soirée du samedi. Mardi 2 mai, un bus transportera les joueurs dans toutes la ville et une parade aura lieu dès 18h15 jusqu’à la Plaza de la Reina, suivie d’une visite à la Basilica et d’une visite à la Mairie de Valence. Muñiz a su gérer son effectif tel un chef d’orchestre, où il a réussi à mener à bien la symphonie, dans le théâtre de la Ciutat de Valencia.

Rédigé par Lamia EL HANBALI

Sur Foot Espagnol