FC Barcelone v Eibar : 6-1, Messi et le Barça déroulent

  • By Soledad

Après quatre journée sans défaite en championnat, c’est après avoir perdu Dembélé blessé pour quatre mois que le Barça maintient le cap et enchaîne sur une cinquième et belle victoire, 6-1.

La forteresse de Barcelone ne semble pas vouloir céder. Si c’est dans les heures les plus sombres que l’on peut révéler son courage et ses qualités, les Catalans donnent l’exemple. Privé de Dembélé pour 15 semaines, Ernesto Valverde doit composer. Sans Jordi Alba, Luis Suarez et Umtiti laissé au repos,  Deulofeu, Digne, Mascherano et Paulinho pour sa première titularisation sont appelés en renfort. Si la possession est Barcelonaise, c’est bien Eibar qui impose son jeu avec un gros pressing et beaucoup d’audace. Les hommes de Mendilibar annoncent dès les premières minutes la couleur, sur une superbe ouverture de Junca, Enrich profite de l’apathie de la défense centrale barcelonaise pour se retrouver en face-à-face avec Ter Stegen qui repousse cette première tentative.

Pourtant embarqués dans un beau guêpier, gênés par la vitesse et la bonne organisation des Basques, les joueurs catalans trouvent la solution en la personne de Semedo. Après s’être accroché avec Galvez, le Portugais obtient un pénalty pour son équipe. Messi trompe Dimitrovic et ouvre le score (1-0, 21e). Plus en jambes les joueurs d’Eibar continuent de pousser, Takashi Inui intenable et percutant avec Capa font quelque peu trembler la défense catalane. Parfois brouillon techniquement, le FC Barcelone peut compter sur ses talents et surtout ses nouvelles recrues. Sur un corner, Denis Suarez adresse une merveille à Paulinho qui s’impose dans les airs et trompe Dimitrovic d’une tête croisée. 2 buts à 0, malgré une formation d’Eibar joueuse mais prise sur deux coups de pied arrêtés, le Barça est lancé et ne semble pas vouloir s’arrêter là.

On prend les mêmes et on recommence. Cinq minutes après être revenu des vestiaires, sur un contre Paulinho laisse passer le ballon et Messi peut filer au but. Après avoir vu sa frappe du gauche repoussée par Dimitrovic, Denis Suarez prend son temps avant de tromper de près le portier d’Eibar et alourdit le score, (3-0, 52e). Décisifs et buteurs la journée précédente, Paulinho et Denis Suarez continuent leur récital. Les joueurs d’Eibar sévèrement puni ne se laissent pourtant pas abattre. Enrich récompense les efforts de son équipe de l’intérieur du droit et vient réduire l’écart, (3-1, 57e).

Cela ne sera pas suffisant pour les Basques, Barcelone reprend la main, la rencontre s’affole et six minutes plus tard Messi mitraille la cage de Dimitrovic de deux superbes buts. Eibar dépassé, la Pulga s’amuse dans la défense basque, Messi maître d’orchestre y va de son quatrième but, (6-1,87e).  Le ton est donné, le Barça continue d’imposer son rythme de leader au classement, balayant les obstacles sur son passage sans se retourner.

 

 

Sur Foot Espagnol