Barça v Real à 21h : Duel de titans !

  • By M.S

Ce week-end, la Liga BBVA se termine par un duel attendu par toute la planète football : en l’occurrence le « Clasico » entre le FC Barcelone et le Real Madrid, prévu ce dimanche à 21h. A l’aller, les Merengue s’étaient imposés au Bernabeu (3-1). Au-delà de cette affiche de prestige, cette rencontre s’annonce surtout comme le « tournant » de la saison pour les deux cadors du football espagnol et européen, dans la lutte pour le titre. Ainsi, il convient de faire une présentation globale des deux formations, aux enjeux majeurs.

FC Barcelone : Conforter son fauteuil de leader

Et si le Barça parvenait à conserver (définitivement) sa première place du classement ? Une hypothèse qui peut être envisageable. En effet, les Catalans sont dans une forme étincelante. Après un début d’année 2015, marqué notamment par des agitations en interne, le club culé a su trouver son rythme de croisière. Par ailleurs, depuis sa défaite sur la pelouse de la Real, les coéquipiers de Lionel Messi restent sur une dynamique infernale (excepté sa défaite à domicile face à Malaga). Cette bonne forme blaugrana peut s’expliquer pour plusieurs raisons, dont une qui est (certainement ?) très essentielle : la retour de Messi. Depuis deux mois, celui que l’on surnomme La Pulga semble être revenu à son meilleur niveau. En témoigne ses dernières performances et notamment celle du 1/8ème de finale retour de Ligue des Champions face à Manchester City. Un match au cours duquel, il a « écœuré » les hommes de Manuel Pellegrini. L’autre raison à l’origine de cette période « faste » des Catalans : l’intégration réussie de Luis Suarez. En effet, l’ancien Red de Liverpool, après des performances en demi-teinte (pour rappel, il n’avait débuté la saison que fin octobre 2014), a su parfaitement s’intégrer au schéma tactique du Barça. Depuis, il forme avec Lionel Messi  et le Brésilien Neymar (la « MSN »), un trio « redoutable ». Ainsi, les hommes de Luis Enrique ont l’occasion de faire un pas de plus vers le titre de champion d’Espagne. Par ailleurs, il s’agira aussi pour les Blaugrana de s’imposer une nouvelle fois face à un concurrent direct, qui plus est à domicile. En effet, en janvier dernier, le Barça alors en pleine tourmente, à cette époque de la saison, avait enfin pu s’imposer face à un « gros » du championnat ; l’Atlético Madrid (3-1). Pour renouveler cette performance, Luis Enrique devrait reconduire le même onze victorieux face aux Citizens de David Silva. Excepté quelques changements. En ce qui concerne le poste de gardien de but, et sauf surprise, le Chilien Claudio Bravo devrait être titulaire dans les buts catalans. Au milieu de terrain, l’absence « probable » de Sergio Busquets pourrait permettre à Javier Mascherano de retrouver son poste de prédilection, en sentinelle. Ce qui permettrait au français Jérémy Mathieu, d’être associé en défense centrale à Gerard Piqué. Ainsi, le Barça en s’imposant face à son éternel rival, réaliserait la bonne opération du week-end, dans l’optique de la lutte pour le titre. Comme l’a déclaré Gerard Piqué lors d’une interview. De plus, un succès permettrait aux Catalans de reléguer son adversaire du soir à quatre points, à dix journées de la fin du championnat.

Real Madrid : La victoire ou la crise ?

Contrairement au Barça, le Real est dans la tourmente. En effet, après une première partie de saison « époustouflante », les Merengue connaissent un passage à vide ces dernières semaines. La preuve de cette mauvaise passe ; le début d’année 2015 marqué par une élimination prématurée en Copa del Rey, face à… l’Atlético Madrid. Ce dernier ayant même « étrillé » le Real (4-0), à Vicente Calderon le mois dernier. Plus récemment, les Madrilènes ont frôlé la correctionnelle en s’inclinant face aux Allemands de Schalke 04 en Ligue des Champions (3-4). Un résultat sans grande conséquence mais qui a surtout démontré les carences actuelles de l’équipe merengue. Et qui a provoqué une certaine scission entre celle-ci et ses supporters. Cette « mini-crise » peut s’expliquer par divers facteurs dont la baisse de forme de Cristiano Ronaldo. En effet, depuis sa victoire au Ballon d’Or, le Portugais connaît une deuxième partie de saison, qui n’est pas à la hauteur de son rendement habituel. De plus, sa rupture avec le mannequin russe Irina Shayk a probablement eu des répercussions sur ses performances sportives. Par ailleurs, l’ancien Red Devil a fait part lors de certains matchs de son agacement, que ce soit envers ses coéquipiers (en l’occurrence Gareth Bale) ou encore envers le public du Santiago Bernabeu. En atteste ses insultes à l’encontre de ce dernier lors de la victoire des siens face à Levante. Ainsi, s’il veut chasser tous ses doutes et reprendre son fauteuil de leader, le Real devra réaliser une performance digne de son standing. Pour cela, Carlo Ancelotti pourra disposer de son effectif au complet, avec quelques changements. Chez les gardiens, et sans réelle surprise, Iker Casillas devrait être titulaire dans les buts madrilènes. En défense centrale, le retour de Sergio Ramos pourrait pousser Raphaël Varane sur le banc. De plus, il devrait reconduire le même milieu de terrain, excepté James Rodriguez (blessé), avec le trio “Luka ModricToni KroosIsco”. Par ailleurs, il pourra compter sur son fameux trio « BBC » (BaleBenzemaCristiano Ronaldo) pour faire la différence en attaque. Une victoire chez le rival catalan permettrait aux coéquipiers de Karim Benzema de retrouver la confiance qui leur fait tant défaut ces derniers temps. Et d’envisager sereinement les prochaines échéances à venir avec en ligne de mire le ¼ de finale de Ligue des Champions face à …l’Atlético Madrid (revanche de la finale de l’édition 2014).

Cette rencontre, entre ces deux géants du football européen et mondial s’annonce comme l’une des plus “explosives” de cette vingt-huitième journée de Liga. Qui du Barça ou du Real saura être à la hauteur de l’évènement ? Qui saura tirer son épingle du jeu ? Pour le savoir, nous vous donnons rendez-vous ce dimanche, à partir de 21h.

Sur Foot Espagnol