Juve v Barça à 20h45 : Une affiche particulière !

  • By M.S

Ce samedi, a lieu la finale de la Ligue des Champions au Stade olympique de Berlin. Celle-ci nous offre une rencontre au sommet ; en l’occurrence le duel entre le FC Barcelone et la Juventus de Turin. Au-delà de cette affiche de prestige, cette finale entre deux cadors du football européen, revêt un caractère particulier. Ainsi, voici les raisons qui nous amènent à penser que cette finale n’est pas une finale comme les autres.

Deux équipes aux objectifs communs !

A l’heure d’aborder ce dernier grand rendez-vous de la saison, le Barça et la Juve sont dans une forme resplendissante. En effet, les Catalans et les Bianconeri  ont connu une saison exceptionnelle, que ce soit sur le plan national ou sur le plan européen.  Les Blaugrana ont remporté la Liga ainsi que la Coupe du Roi. Quant aux Turinois, ils ont remporté un quatrième scudetto d’affilée, depuis leur retour en Série A. Ainsi, le club de la Catalogne et celui du Piémont se livreront une lutte acharnée dans l’optique de réaliser le triplé. Néanmoins, les Barcelonais à l’instar des Turinois ont déjà vécu cette situation. Pour cela, il faut remonter à la saison 2008-2009. Pour sa première saison en tant qu’entraîneur du Barça, Pep Guardiola avait fait le triplé « Liga ; Coupe ; Ligue des Champions ». Toutefois, la Vieille Dame peut se référer à l’Inter Milan de la saison 2009-2010. En effet, lors de celle-ci le club milanais entraîné par un certain José Mourinho avait lui aussi réalisé cet exploit. Par ailleurs, il est à ce jour le seul club italien à avoir remporté le Championnat, la Coupe nationale, et la Coupe d’Europe. Par conséquent, Luis Enrique pourrait pousser le « mimétisme » un peu plus loin avec Guardiola, s’il parvenait à remporter la finale de la Ligue des Champions dès sa première saison sur le banc catalan. De son côté, la formation de Massimiliano Allegri deviendrait la seconde équipe italienne à remporter les trois compétitions majeures lors d’une même saison.

Deux oppositions de styles !

Cette finale entre les deux cylindrées sera probablement le témoin d’une certaine opposition de styles. En effet, le jeu du FC Barcelone est caractérisé par la possession de balle, qui est devenue sa marque de fabrique. En revanche, même si cette philosophie de jeu reste toujours ancrée dans l’ADN du club, il n’en demeure pas moins que le jeu barcelonais cette saison a évolué vers un jeu plus vertical selon les situations d’un match. La raison de ce changement étant la présence d’un vrai avant-centre en la personne de Luis Suarez. Arrivé l’été dernier en provenance du Liverpool FC, l’ancien pensionnaire d’Anfield a apporté une modification importante dans le jeu catalan, y compris dans le domaine offensif. Ses appels en profondeur, ainsi que la vivacité de ses compères Lionel Messi et Neymar ont permis à l’équipe de marquer très souvent sur des attaques rapides et non toujours sur des attaques placées comme c’était le cas sous l’ère Guardiola. Au contraire du FC Barcelone, le jeu de la Juve est basé sur sa solidité défensive. De plus, il s’agit d’une équipe qui aime imposer un combat physique à l’adversaire. Par ailleurs, les Bianconeri disposent de joueurs pouvant évoluer à plusieurs postes. Et notamment ceux du milieu de terrain. Parmi ces joueurs-là, nous pouvons citer le Chilien Arturo Vidal. En effet, ce dernier est l’une des pièces maitresses du jeu turinois, capable d’évoluer en tant que milieu relayeur et en tant que meneur de jeu derrière le duo « Tévez-Morata ». Par ailleurs, et malgré l’absence de Giorgio Chiellini , la formation piémontaise pourra s’appuyer sur deux défenseurs « Made in Italie» avec Andrea Barzagli et Leonardo Bonucci. Deux défenseurs sur lesquels Massimiliano Allegri pourra compter afin d’espérer contrarier la « MSN » (Messi ; Suarez ; Neymar).

Des retrouvailles spéciales !

Si cette finale se résume à une rencontre prometteuse entre deux cadors européens, elle est aussi particulière du fait de certaines retrouvailles en particulier. En effet, celles entre Luis Suarez et Patrice Evra s’annoncent “électriques”. Pour rappel, lors de la saison 2011-2012, respectivement joueurs de Liverpool et de Manchester United, un différend avait opposé les deux protagonistes. La raison est toute simple ; les insultes racistes qui auraient été proférées par El Pistolero à l’encontre de l’international français. Par ailleurs, il était aussi prévu que l’attaquant blaugrana recroise une autre vieille connaissance en la personne de Giorgio Chiellini (victime d’une morsure de l’Uruguayen lors du Mondial 2014). Or le défenseur italien, longtemps incertain a dû déclarer forfait pour cette finale en raison d’une blessure. Parmi les autres retrouvailles, il y a celles de Gianluigi Buffon et d’Andrea Pirlo avec le Stade Olympique de Berlin. En effet, ces derniers avaient été sacrés champions du monde avec la Squadra Azzurra sur cette même enceinte en 2006. Et enfin, on peut aussi évoquer à titre personnel la troisième finale de Patrice Evra face au Barça. L’ancien monégasque avait affronté deux fois les coéquipiers de Lionel Messi à ce même stade de la compétition lorsqu’il évoluait sous les couleurs de Manchester United. Et ce pour deux défaites (2009 et 2011).

Une finale inédite entre les deux clubs !

Certes le Barça et la Juve sont des équipes habituées aux joutes européennes, elles culminent d’ailleurs à elles-deux six titres européens. Néanmoins, on ne peut que constater que ce duel au sommet sera une première. En effet, ces deux formations ne se sont jamais affrontées en finale de la C1 (ancienne et nouvelle formule). Par ailleurs, on peut mettre en avant un point essentiel : de 1996 à 2005, les Turinois ont connu quatre finales de C1 pour une victoire (en 1996) et trois défaites (dont la dernière remonte à 2003). Et concernant la période de 2006 à 2015, les Barcelonais ont connu trois finales pour trois victoires (2006, 2009 et 2011). De plus, cette finale inédite sera aussi source d’enjeux différents. Et notamment pour le club transalpin. En effet, dix-neuf ans après leur dernier sacre, les coéquipiers de Paul Pogba pourraient entrer dans l’histoire en remportant une troisième C1. Celle-ci serait au passage une sorte de petit clin d’œil à l’histoire. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il y a trente ans, la Juve avait connu pour la première fois de son histoire l’ivresse d’un sacre européen. Un premier succès qui avait été entaché par un événement tragique ; en l’occurrence le fameux “Drame du Heysel”.

Nul doute que l’on assistera à une finale passionnante entre ces deux cylindrées européennes. Qui du Barça ou de la Juve saura résister à la pression ? Qui saura être à la hauteur de l’événement ? Qui saura tirer son épingle du jeu ?

Pour le savoir, nous vous donnons rendez-vous ce samedi à partir de 20h45.

Sur Foot Espagnol